Carnet de voyage – les insectes

Peindre des insectes - vraiment!

Hum initialement j'étais loin d'être convaincu non pas par le thème mais plus par le fait qu'ils étaient bien morts et piqués sur une planche avec une épingle!

Je me rappelais une expérience passée de plus de 20 ans avec un professeur qui nous avait apporté un oiseau empaillé comme modèle. Je n'avais pas pu!

Ici, non seulement les insectes n'étaient pas empaillés, ce qui représenterais en soit un exploit vue leur grosseur, mais plus tôt momifiés.

Je me suis concentré sur les papillons puisque leur corps est insignifiant en comparaison avec leurs ailes. J'ai donc oublié, le temps de la réalisation des esquisses que c'était des "cadavres" que j'avais devant moi. En plus, les couleurs et la structures des ailes est tellement complexe qu'elle a retenue toute mon attention.

J'ai fini par être émerveillé par l'infini variétés de formes et de couleurs que nous offre des "bébittes".

Une expérience que je recommande même aux coeurs sensibles.

Le lieu: Villa Bagatelle (au coeur de la ville de Québec)
artiste_oeuvre
DSC_7196